jeudi 26 février 2015

[Challenge] Weekend à 1000 #9 - Spécial 2 ans



Et oui je participe une fois encore au challenge Weekend à 1000 qui est organisé comme toujours par miss Lili du blog http://lilibouquine.blogspot.fr/.

Si vous ne connaissez pas ce challenge, la règle est simple, il s'agit de lire 1000 pages en weekend et cela démarre le vendredi 19h jusqu'au dimanche minuit. Cette session se déroulera du 6 au 8 mars 2015 et c'est une édition spéciale anniversaire puisque le challenge a 2 ans maintenant, pour l'occasion, Lili nous propose de relever des défis, comme lors de la session spéciale 1 an (ça m'avait bien plu d'ailleurs). Si ce challenge vous intéresse vous trouverez des infos plus détaillées, comme la liste des défis et comment s'inscrire, sur le blog de Lili (par ici) ainsi qu'en visionnant la vidéo qu'elle a faite pour l'occasion.



Je n'ai pour le moment pas choisi de défis ni ma pal pour ce challenge, je vais sûrement décider au dernier moment comme souvent. Je viendrais sur ce billet (et/ou sur la page facebook) pour vous faire part de mes choix puis de mon avancée durant le weekend et je ferais bien sûr par la suite un billet bilan, vais-je réussir ce challenge ? ^^

dimanche 22 février 2015

[Chronique]Les Sauvages, tome 1 et 2


Les Sauvages, tome 1 et 2 de Sabri Louatah
Editions J'ai lu
Contemporain
633 pages


Synopsis :

Un samedi de mai, à Paris. Sur les affiches et les écrans, un visage souriant promet à la France que « l’avenir, c’est maintenant ». Pour la première fois, le favori de la présidentielle est un candidat d’origine algérienne.
Le même jour à Saint-Étienne. Dans la turbulente famille Nerrouche, c’est la fièvre des préparatifs de mariage. On court, on s’engueule, on s’embrasse… Mais le jeune Krim, témoin du marié, ne cesse d’aller et venir, en proie à une agitation croissante dont personne ne comprend la cause.
Est-ce l’atmosphère de malaise entourant l’alliance entre un Kabyle et une Arabe ? La rumeur selon laquelle le jeune époux est homosexuel ? Ou bien est-ce le flot de SMS que Krim reçoit de son mystérieux cousin ?
En vingt-quatre heures seulement, tous les fils se nouent et se dénouent : la collision entre le destin d’une famille et les espoirs d’un pays devient inévitable. 

Mon avis

Avant toute chose je remercie Babelio et les éditions J'ai lu qui m'ont permis de découvrir cet auteur et ce roman qui n'est vraiment pas loin du coup de coeur pour moi.

Le  synopsis de ce double tome m'a vraiment attiré, j'ai trouvé très intéressant cette idée d'un candidat à la présidentielle d'origine algérienne et j'étais curieuse de savoir comment l'auteur allait tourner les choses. Le second élément qui m'a attiré c'est la famille Nerrouche et le fait que l'histoire commence par un mariage, celui d'un kabyle et d'une arabe, car c'est une situation qui me parle et j'étais aussi curieuse de savoir quel allait être leur lien avec le candidat Chaouch.

La première partie du roman est centrée sur la famille Nerrouche, et j'ai trouvé que l'auteur décrit vraiment bien ce mariage, bien sûr c'est un peu caricaturé mais pas tant que ça, je me suis prise à sourire, voire rire, quelques fois en reconnaissant des situations et/ou des conversations que j'ai vécu.
Dans la deuxième partie, l'histoire est plus centrée sur l'enquête, l'auteur décrit cela aussi bien que quand il décrit la famille Nerrouche et le mariage, on sent qu'il s'est bien renseigné sur les arcanes du pouvoir. J'ai été happée par la manière dont l'enquête se déroule, j'ai trouvé très intéressant de découvrir les rouages de la police et de la justice et je me suis demandé tout le long de ma lecture si c'était réellement comme cela que ça se passait.

Je me suis attachée à la famille Nerrouche, surtout à certains membres comme Rabia, la mère de Krim,et sa soeur Dounia, la mère de Fouad et Nazir (leur relation m'a fait penser à celle de ma mère et une de ses sœurs), elles sont très proches et se soutiennent toujours. Fouad, fait aussi parti des personnages auxquels je me suis le plus attaché, on sent que c'est un personnage doux et gentil, c'est le tonton que Krim admire et qui semble être celui qui le comprends le mieux. Par contre, Krim de son côté m'a agacé prodigieusement la plupart du temps, même s'il m'a fait peine à certains moments, j'ai vraiment eu du mal à croire qu'il puisse suivre aveuglément les instructions de son cousin Nazir, même s'il est jeune j'ai trouvé ça difficile à comprendre. Quant à ce dernier, on s'interroge beaucoup à son sujet, dans la première parti du roman il n’apparaît vraiment qu'à la fin et dans la seconde partie on en apprends un petit peu plus sur lui et on se dit que d'une part c'est quelqu'un de très intelligent mais aussi qu'il est complètement fou (quoique l'adjectif n'est pas le plus approprié je pense). Je crois que c'est surtout à cause de ce personnage que j'ai été aussi passionnée par cette histoire, tout le long de ma lecture j'avais hâte d'en apprendre plus sur lui, de savoir ce qui le motive, qu'est ce qui a fait qu'il en arrive à utiliser sa propre famille.  Je me disais, mais pourquoi il a fait ça ?? qu'est ce qu'il a dans la tête ?? et comment Krim a pu être aussi naïf pour se laisser manipuler à ce point ?

Par contre, je me suis parfois perdue avec les personnages, surtout dans la seconde partie, cela m'a obligé à consulter régulièrement l'organigramme présent au début de chaque tome, en fait c'est une fois arrivé à la fin que j'ai enfin mieux repéré qui est qui. Puis, il y a eu quelques passages ennuyant que j'avoue avoir lu en diagonal.

Malgré les bémols dont je parle ci-dessus, j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture et le style de  l'auteur m'a plu, on a l'impression de regarder une série télé, j'ai vraiment bien accroché et apparemment une adaptation par Canal+ est en cours (précisé sur la quatrième de couverture).

En bref, je n'ai vraiment pas été déçu par ce double tome, avec Les Sauvages, Sabri Louatah nous raconte une histoire tellement proche de la réalité que l'on se prends à croire que si on allume la télé ou la radio on va entendre parler du candidat favori de la présidentielle et de la famille Nerrouche. J'ai hâte de connaitre la suite, je suis d'ailleurs en ce moment plongée dans le tome 3 et j'espère que le 4 va sortir très bientôt !


samedi 14 février 2015

[Chronique] Elle et lui


Elle et lui de Marc Levy
Editions Robert Laffont / Versilio
Romance
385 pages

Synopsis :
Un site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenus amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là... Elle est actrice. Lui écrivain. Elle s'appelle Mia. Lui Paul. Elle est anglaise. Lui américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.



Mon avis

Mon objectif en lisant ce roman était simplement de passer un moment de détente et je dois reconnaître que ça a été le cas.

Mia est une actrice londonnienne connue qui décide, juste avant la promo du nouveau film qu'elle a tourné avec son mari, qu'elle a besoin d'une pause surtout pour s'éloigner de ce dernier qui lui est infidèle. Elle s'envole donc pour Paris et rejoint une amie qui tient un restaurant la bas. En parallèle il y a Paul, un écrivain américain qui vit à Paris depuis plusieurs années, il s'y est exilé après le succès de son premier roman qu'il a eu du mal à accepter. Ces deux-la  n'avaient vraiment pas prévu de se rencontrer et pourtant par le fruit du hasard et un coup de pouce d'amis de Paul, Mia et lui vont faire connaissance et vont prendre la décision de n'être que des amis, mais bien évidemment tout ne se passera pas comme prévu

Elle et lui est une jolie comédie romantique à l'américaine, légère, avec laquelle on passe un moment très agréable. On sait pertinemment comment l'histoire va se terminer mais ce n'est pas ça l'important, ce qu'on aime ici c'est tout ce qui va se passer pour arriver à cette fin et Marc Levy a bien réussi à me divertir jusqu'au bout de l'histoire.

J'ai beaucoup ri entre les quiproquos, les maladresses de Mia, le côté anxieux de Paul et leurs conversations où ils se balancent de gentilles piques. Ils sont tous les deux attachants et je ne me suis ennuyée à aucun moment en leur compagnie. Mais il y a aussi les personnages secondaires qui m'ont bien plu, à commencer par les amis de Paul, Arthur et Lauren, un adorable couple qui veut tout faire pour le bonheur de leur ami quitte à se mêler de sa vie privée, ce qui donne des situations assez cocasses que j'ai personnellement adoré. Daisy, l'amie française de Mia m'a aussi beaucoup plu, elle est franche et directe, et elle aussi souhaite que son amie soit heureuse (j'ai adoré le passage où Daisy explique comment lire entre les lignes la présentation de profil de ces messieurs sur le site de recontres).

Le style de Marc Levy est fluide, pas de descriptions à rallonge, des dialogues simple et directe, et ça fonctionne à merveille en ce qui me concerne, les pages ont d'ailleurs défilé rapidement.

Si comme moi vous avez envie d'une comédie romantique sans prise de tête et qui se lit quasi d'une traite, je vous conseille sans hésiter Elle et lui vous passerez un très bon moment de lecture.



Merci aux édition Robert Laffont/Versilio et à Babélio de m'avoir donné l'occasion de découvrir ce roman.