dimanche 28 décembre 2014

[Chronique] La Maîtresse de Rome


La maîtresse de Rome de Kate Quinn
Editions Presse de la cité
Romance, Historique
535 pages

Résumé :
Jeux du cirque, complots, banquets, orgies... Dans cette formidable saga antique, Kate Quinn fait revivre avec panache l'univers dépravé et sanglant de la Rome du Ier siècle.

Jeune esclave juive soumise aux caprices de l'arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s'emploie de son mieux à les séparer.
Cette dernière n'est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l'aristocratie romaine... et d'un dangereux admirateur : l'empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.


Mon avis

En fait, je ne suis pas une férue de romans historique mais j'aime beaucoup les péplums et je n'ai rien contre une romance de temps à autre. J'ai découvert La Maîtresse de Rome grâce à différents blogs que je suis et qui m'ont vraiment donné envie de m'y intéresser (en particulier, et comment souvent, celui de Bouchon des bois et Frankie), je me le suis procuré grâce à un troc il y a quelques mois et me suis enfin décidé récemment à le lire.

L'auteure nous plonge dans la Rome antique où les combats de gladiateurs rythment la vie du peuple avide de sang au point d'en oublier les vrais problèmes et le fait que leur Empereur est un tyran. A cette époque, Théa, une jeune esclave juive, et Arius, le gladiateur vedette du moment, tombent amoureux mais Lepida Pollia, la maitresse de Théa, par jalousie va faire en sorte de les séparer.

Même si j'ai eu un peu de mal à me passionner pour l'histoire durant grosso modo les 100 premières pages, je suis vraiment ravie d'avoir décidé de le lire car je l'ai ensuite dévoré et j'avais du mal à le lâcher (d'ailleurs je n'ai pas pu me résoudre à dormir dernièrement tant que je ne l'avais pas terminé), j'avais tout le temps envie de connaître la suite des événements car après avoir passé ces 100 premières pages l'action ne connait pas de temps mort.

L'histoire se déroule sur plusieurs années et ne se focalise pas uniquement sur la romance entre Théa et Arius, l'auteure nous plonge dans la vie de l'époque avec notamment le fonctionnement politique et l'apparition des premiers chrétiens, ces derniers étant traqués. Cet aspect-la du roman m'a autant passionnée que la romance, les descriptions sans être lourdes font que l'on est vraiment plongé dans la Rome de cette période. On suit également Lepida et son mari politicien, dont on a aussi les points de vue, ce qui m'a plu car cela donne une autre façon de voir les personnages, cela contribue à mieux les connaitre et les apprécier (ou encore plus les détester).

En parlant des personnages, ils m'ont tous plu même si certains m'ont donné envie de les baffer (mention spéciale à Lepida et Paulinus). J'ai adoré la caractère fort de Théa et elle m'a fait sourire ou rire plus d'une fois. Elle m'a aussi fait peine car sa vie est tout le long du roman très difficile et pourtant elle lutte, elle se bats pour survivre et on a peur pour elle tout le long du roman. J'ai aussi apprécié Arius mais je ne me suis pas attaché à lui comme pour Théa, du moins pas au début où j'avais l'impression d'avoir à faire à un gros bourrin sans cerveau, puis j'ai commencé à découvrir un peu plus le personnage, à comprendre pourquoi il était comme il était (pas un gros bourrin sans cerveau) et petit à petit je me suis attachée à lui et, comme pour Théa, j'ai eu peur pour lui plus d'une fois. Par contre, qu'est ce que j'ai détesté Lepida (mais quelle horrible bonne femme !), elle est d'une cruauté sans limite et pas seulement envers Théa, la manière dont elle traite sa propre fille m'a particulièrement révolté et son mari n'est pas en reste. En même temps c'est justement ça qui rends ce personnage intéressant et qui fait que j'ai aimé la détester (je pense d'ailleurs que l'histoire de Théa aurait été nettement moins passionnante sans elle). Un autre personnage que je n'ai pas apprécié c'est Paulinus, je l'ai trouvé d'un naïf et tellement malléable... au point qu'il m'énervais et que j'avais qu'une envie, le baffer et qu'il disparaisse ! Au contraire, j'ai adoré son père, Marcus, qui est bien plus intelligent et malin, loin d'être manipulable contrairement à ce que tout le monde croit surtout Lepida. Enfin, il y a l'empereur qui se prends pour un dieu, un homme brillant mais terriblement cruel qui au fur et à mesure de l'histoire est devenu pour moi un des personnages ou plutôt le personnage que je détestais le plus, j'ai eu peur pour Théa et Arius plus d'une fois à cause de lui (bien plus qu'avec Lepida).

J'ai vraiment bien accroché au style de l'auteure, Kate Quinn a une façon simple de raconter son histoire avec un rythme soutenu qui a fait que je ne me suis jamais ennuyée. J'ai très envie de lire la suite, l'impératrice des 7 collines, qui a l'air aussi passionnant que celui-ci même si on n'y suis pas Théa et Arius mais d'autres personnages présents dans ce tome que j'ai aussi beaucoup apprécié.

En bref, La Maîtresse de Rome est une romance historique que je vous recommande fortement car vous passerez à coup sur un très bon moment de lecture.



Fiche du livre
Logo Livraddict


vendredi 26 décembre 2014

[Challenge] ABC imaginaire 2015


Comme chaque année je renouvelle ma participation au challenge organisé par Ptitetrolle et comme chaque année j’espère arriver à lire la totalité des livres que j'ai choisi, 2015 sera-t-elle la bonne année ? ^_^

Le principe du challenge est de lire 26 livres entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015, en respectant le principe « une lettre, un auteur ».

Il faut donc choisir un auteur par lettre, dans les genres littéraires entrant dans la catégorie imaginaire :
- Fantasy
- Fantastique
- Science-Fiction
- Et tous leurs dérivés (bit-lit, dystopie, steampunk, etc.)


Pour plus de détails c'est par ici que ça se passe.


Ma liste 2015

  1. Armentrout, Jennifer L. : Lux, tome 3 : Opal (Fantastique)
  2. Bernard, Louise : Léo Roch, tome 1 : Ex Aequo (Fantastique, Chick lit)
  3. Cook, Glen : Les annales de la Compagnie noire, Tome 1 : La Compagnie noire (Fantasy)
  4. Dashner, James : L'épreuve, tome 3 : Le Remède mortel (SF)
  5. Elfgren, Sara B. : Le cercle des jeunes élues (Fantastique)
  6. Flamand, Alexis ; Le Cycle d'Alamänder, tome 1 : Le T'sank (Fantasy)
  7. Gier, Kerstin : Trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge Rubis (Fantasy)
  8. Hobb, Robin : L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule (Fantasy)
  9. I Andrews, Ilona ; Kate Daniels, tome 2 : Brûlure magique (Bit-lit) Tricherie 1
  10. Jomain, Sophie : Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi (Bit-lit)
  11. Katz, Gabriel : Aeternia, tome 1 : La marche du prophète (Fantasy)
  12. L'Homme, Erik : A comme Association, tome 7 : Car nos coeurs sont hantés (Fantastique)
  13. Mancellon, Céline : Les Ombres Brumeuses, tome 1 : Subversif et Soulèvement (Bit-lit)
  14. Neill, Chloe : Les Vampires de Chicago, tome 01 : Certaines mettent les dents (Bit-lit)
  15. O'Donnell, Cassandra : Malenfer, tome 1 : La forêt des ténèbres(Fantasy)
  16. Pevel, Pierre : Les enchantements d'Ambremer/Le Paris des merveille, tome 1 (Fantasy) 
  17. Quinn, Susan Kaye : The Debt Collector, intégrale, book 1 (SF)
  18. Roth, Veronica : Divergent / Divergente / Divergence, tome 3 : Allégeance (SF)
  19. Sanderson, Brandon : Warbreaker (Fantasy)
  20. Terral, Vanessa : L'Aube de la Guerrière (Bit-lit)
  21. U Carriger, Gail : Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 2 : Sans forme (Bit-lit) Tricherie 2 
  22. Van Wilder, Cindy : Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers (Fantasy)
  23. Williams, Tad : L'Arcane des Épées, tome 1 : Le Trône du Dragon (Fantasy)
  24. X Trolls et Légendes : l'anthologie officielle (Fantasy)
  25. Yancey, Rick :  La 5e vague, tome 1 (SF)
  26. Zafon, Carlos Ruis : Le Prince de la brume (Fantastique)

dimanche 7 décembre 2014

[Book Quest Fantasy] Quête n°4


Présentation du challenge par ici et journal des quêtes par


Le lendemain matin, Evina se mit en route pour le château après avoir chargé les vivres dans la charrette de ses parents. La route lui paraissait d’ordinaire longue et ennuyeuse mais les pensées de la jeune femme étaient encore tournées vers le récit lu la veille au soir. Elle escomptait donc un trajet moins laborieux.

Quête n°4 : ♪ Une journée en charrette, ça use, ça use ! ♫
Objectif : lire un livre du genre choisi

Récompense : Passage au niveau 5

Lecture choisie

J'ai passé un excellent moment avec cette lecture, l'univers est vraiment très original et je me suis rapidement attachée à Ophélie à qui on impose un mariage et qui se retrouve dans un pays froid et hostile tant par ses habitants, à commencer par son fiancé, que par sa nature. J'ai vraiment apprécié le fait que jusqu'à la fin on croit avoir tout compris, on croit savoir que tel ou tel personnage est gentil/mauvais mais l'auteure nous surprends encore et qui sait ce qui va encore se passer dans le tome 2 ! Vivement la sortie de ce dernier !